Test – Troisième main avec loupe

Troisième main avec loupe – Vue d’ensemble

Lorsqu’on veut souder deux pièces il est souvent compliqué de tenir à la fois les deux composants, le fer à souder, et l’étain.

Pour rendre cette tâche plus facile nous utilisons souvent une troisième main. Comme son nom l’indique elle nous sert de main supplémentaire car c’est elle qui se charge de tenir nos deux pièces durant la soudure. C’est d’autant plus pratique que nous ne risquons plus de nous brûler les doigts.

Troisième main avec loupe – Vue dans la loupe

Une loupe pour y voir plus gros

Une fonctionnalité bien pratique que cette troisième main à en plus c’est sa loupe. C’est vraiment pratique de pouvoir grossir son travail et travailler ainsi plus précisément. Elle permet de grossir 2X et une petite partie permet de grossir 4X.

Une lampe pour y voir plus clair

Une autre fonctionnalité bien intéressante c’est sa lampe intégrée. Elle permet d’éclairer son travail et donc forcément d’y voir plus clair. Pour pouvoir l’utiliser il faut soit y mettre des piles soit laisser l’appareil branché via USB à un ordinateur ou un port USB fournissant du 5V.

Un étau pour les toutes petites pièces

Troisième main – Vue de l’étau

Egalement très pratique et peu présent sur les autres troisième main : Un étau. Il est vraiment important quand il faut tenir de petits PCB ou autres cartes à souder.

D’autres +

Il y a également un bac pour y mettre une petite éponge pour nettoyer la panne du fer à souder, un rangement pour le fer à souder, pour le garder à portée de main et toujours en sécurité.

Quelques –

Il y a quelques inconvénients. Premièrement elle n’est pas très lourde donc pas tellement stable, mais cela est vite réglé en ajoutant les piles pour la lampe. De plus la majeure partie de la structure est faite en plastique et donc sensible à la chaleur du fer à souder. Il faut y faire attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *